EXPERTISE

Développer les compétences nécessaires pour vous accompagner dans vos projets.

TPE/PME

Artisans/Commerçants

Grands comptes

Collectivités

GROUPE

Une expérience de près de 30 ans dans le secteur de la sécurité.

Présentation

Histoire

Entreprises du groupe

Nos partenaires

EQUIPES

Des équipes dévouées pour trouver la solution la plus adaptée à vos besoins.

Effectifs

Valeurs

Recrutement

ACTUALITÉS

Retrouvez toutes les actualités du groupe Finalease Group Security

Article à la une

Toute notre actualité

Les français disent « oui » à la vidéosurveillance

Sécurité, lutte contre le vol et les agressions, et nouveaux usages... les raisons de cette adhésion massive
09/12/22
Par Jérôme Thery

D’après une récente étude*, les français plébiscitent à près de 80% l’usage de la vidéosurveillance et plus particulièrement dans les commerces.

En voici les principaux enseignements.

1- La vidéosurveillance massivement approuvée dans les magasins

L'adhésion à la vidéosurveillance

Le nombre n’est pas négligeable : 77% des Français adhérent à la vidéosurveillance en général et seuls 6% y sont tout à fait opposés. Parmi les 23% restants, il est intéressant de noter que 13% ne savent pas pourquoi ils y sont opposés…

L'adhésion à la vidéosurveillance dans différents lieux

Plus en détail, l’adhésion à la vidéosurveillance est massive dans tous les lieux publics à grand passage : les gares et aéroports (93%), les parkings (92%), les transports en commun (90%), l’administration publique et plus généralement l’espace urbain (80%) – et ce, tous âges confondus (les femmes un peu plus que les hommes, les CSP- un peu plus que les CSP+).

Concernant les commerces particulièrement, le plébiscite est également impressionnant avec plus de 8 Français sur 10 favorables à la vidéosurveillance, quel que soit le format : centres commerciaux (86%), grandes surfaces alimentaires (84%), commerces de proximité (81%) ou magasins spécialisés (80%).

2- Des français très mal informés sur la vidéosurveillance

La connaissance de la législation sur la vidéosurveillance en magasin

Les Français s’estiment eux-mêmes mal informés par rapport à la vidéosurveillance en magasins: 68% concernant les techniques, 65% concernant leurs droits en tant que citoyens et 62% par rapport aux droits et devoirs du magasins qui filme.

Mais l’étude révèle qu’ils ont aussi une faible connaissance des réglementations en vigueur. Par exemple, 35% pensent à tort qu’un magasin n’a pas l’obligation de leur permettre d’accéder à posteriori aux images les concernant. Force est de constater que les Français ne connaissent pas vraiment les obligations des magasins sur les garanties à leur apporter en matière de vidéosurveillance.

3- Un réfractaire sur deux basculerait s’il était mieux informé

Les raisons du changement d'avis sur la vidéosurveillance

28% des Français se disent opposés à la vidéosurveillance dans au moins un des types de magasins proposés. Mais quand on demande à ces réfractaires si l’affichage de garanties légales les ferait changer d’avis, ils sont la moitié à répondre oui ! Dans le détail, 54% adhéreraient finalement s’ils étaient conscients que les images les concernant n’étaient utilisées que par des agents de surveillance, de police ou de justice. 53% auraient besoin d’être rassurés sur le non-enregistrement des images les concernant et 51% sur le droit d’accéder aux images les concernant. Sachant que la plupart ces paramètres sont déjà des obligations légales existantes et que ces chiffres révèlent uniquement de grosse lacunes – facilement remédiables – en termes d’information et de pédagogie, il ne resterait donc que moins de 15% de Français réellement opposés à la vidéosurveillance en magasin...

4- La vidéosurveillance jugée utile en magasin

Les Français pensent indéniablement que la vidéosurveillance peut contribuer à assurer la sécurité des biens et des personnes en magasin que ce soit pour lutter contre le vol (89%), à égalité avec les incivilités et agressions (89%) puis la sécurité des personnels (87%) et la lutte contre le terrorisme (86%) mais également la lutte contre la fraude en station- service (85%) ou en caisse (81%).

L'utilité de la vidéosurveillance dans les magasins

Dans les usages compris mais moins évidents, on retrouve les aspects liés au comptage des personnes pour respecter les jauges incendie (67%), Covid (66%),
ou pour faciliter la recherche de places de parking (64%).

5- Les français acceptent de se faire filmer, du moment que le bénéfice est concret

Les Français acceptent très majoritairement d’être filmés par des caméras intelligentes en magasin pour la quasi-totalité des usages proposés.

Très logiquement, en miroir de la question précédente, ce sont les usages liés à la protection des biens et des personnes qui arrivent en tête : lutte contre les incivilités et les agressions (88%), lutte contre le terrorisme (86%), sécurité des personnels (85%) ou lutte contre le vol (85%).

Les situations d'acceptation des caméras intelligentes

Forte adhésion également quand il s’agit de l’amélioration du parcours d’achat avec la propreté des espaces (72%), la recherche de places de parking disponibles (68%) ou l’amélioration de la fluidité du passage en caisse (68%).

Enfin, il convient de noter que les Français sont tout de même majoritaires à accepter d’être filmé par des caméras intelligentes pour de nouveaux usages moins développés encore – et probablement moins compris – comme l’amélioration du taux de disponibilité des produits en rayon (58%), l’extension des horaires d’ouverture avec des caisses automatiques surveillées par vidéo (55%) ou même les magasins autonomes (51%).

 

Vous souhaitez sécuriser votre établissement et lutter contre la Démarque Inconnue ? Ou plus généralement améliorer l’expérience et la satisfaction de vos clients ? Bénéficiez des dernières technologies en matière de vidéoprotection et de contrôle d’accès grâce à une gamme complète de solutions innovantes à forte valeur ajoutée.
Contactez-nous pour une étude personnalisée gratuite : 04 91 820 821 ou contact@finaleasegroup.com.

*Etude Opinionway-Perifem Mars 2022